Passion.vfr


Aller au contenu

vfr 800 de 1998 à 2009

GALERIE VFR 800

Depuis sa sortie en 1986, la VFR s'est forgée une réputation de GT Sport unique dans sa catégorie. Passant par diverses évolutions esthétiques et techniques ( monobras en 1990, plus de 300 modifications en 1992, injection électronique en 1998, ... ). Honda met un grand coup d'évolution pour « sa vitrine technologique » en 2002. Non seulement il intègre le système V-Tec au moteur pour gagner du couple en bas régime, le freinage ABS, mais aussi le relooking complet de la GT pour lui donner un aspect plus sportif.

année 1998

année 1999

Affichage plein écranPrécédentPlaySuivant
Affichage plein écranPrécédentPlaySuivant

Au premier abord, la 800 VFR est assez imposante et les petits gabarits peuvent être vite découragés par ses hauteur et largueur de selle, et ses 244 kg pleins faits ne sont pas là pour arranger la situation. Heureusement la répartition des masses est bien équilibrée. Esthétiquement, la belle dévoile des charmes qui n'appartiennent qu'à elle : une tête de fourche allongée, des lignes accentuées, un monobras, et une double sortie d'échappement triangulaire placé sous la selle complète sa panoplie de séduction. De plus des clignotants intégrés donnent unité à l'ensemble, mais ils décevront les fans de tuning car irremplaçables par des cligno-gouttes par exemple.

année 2000

année 2001

Affichage plein écranPrécédentPlaySuivant
Affichage plein écranPrécédentPlaySuivant

A bord, le tableau de commande digital est bien complet. Jauge d'essence, température du moteur, tachymètre , kilométrage journalier, horloge, tout y est, même un thermomètre qui donne la température extérieure, mais qui se fausse dès que le moteur est peu chaud. Seul le compte tour est analogique.

L'évolution V-tec sur le moteur 4 cylindres en V à 90° du VFR permet d'avoir un couple généreux en bas régime. L'action de deux soupapes seulement par cylindre donne un bas régime plus qu'acceptable et passé 6800 tr/min les 4 soupapes par cylindre enclenchées permettent d'avoir une accélération tout à fait correcte. On sent cette action par un « coup de pied dans le fondement » de la part du moteur et un son plus rauque qui s'en échappe. Sur ces derniers modèles, la transmission par cascades qui faisait la fiabilité moteur à long terme de la VFR a été remplacée par une transmission par chaîne. Dommage !

année 2002

année 2003

Affichage plein écranPrécédentPlaySuivant
Affichage plein écranPrécédentPlaySuivant

La conduite de la VFR s'avère sécurisante en ville comme sur route. Son couple permet d'éviter des changements intempestifs de rapport quand on se retrouve dans des cols sinueux ou en sortie de courbe. Même si elle reste une moto de pilote confirmé elle pardonne sans trop de soucis les fautes de conduite. Il faudrait quand même un rétrogradage assez sévère pour faire chasser le pneu arrière. Le Dual Combined Brake System (freinage couplé avant-arrrière) permet des freinages très efficaces ( d'autant plus si on prend l'option ABS) mais déstabilise si on essaye d'assagir la moto dans un virage avec le frein arrière. De plus, préparer la bourse au moment de faire changer les plaquettes de freins qui s'usent à vitesse grand V, la sécurité a un prix !


année 2004

année 2005

Affichage plein écranPrécédentPlaySuivant
Affichage plein écranPrécédentPlaySuivant

En montagne la VFR s'avère joueuse et se laisse facilement emporter avec entrain dans les virolos bien serrés à condition d'avoir une bonne condition physique, mais son terrain de prédilection reste les grandes courbes du style Route Napoléon où mettre « le genou à terre » est d'une facilité déconcertante. Sur l'autoroute elle avale les kilomètres sans broncher et se révèle très agréable pour les longues distances. Par contre, il est indispensable d'investir dans une bulle haute sous peine de se retrouver avec un cou de rugbyman. Pour la ville son poids et sa taille lors des manœuvres et les remontées de files sont des handicaps certains.


année 2006

année 2007

Affichage plein écranPrécédentPlaySuivant
Affichage plein écranPrécédentPlaySuivant

Côté pratique, la place sous la selle se résume à celle d'un U ( une seule taille disponible rentre ) et de sa trousse à outils. Heureusement que le grand confort du pilote et de son passager est largement favorisé. Des poignées ergonomiques permettent un bon maintien du SDS. De nombreux accessoires adaptables existent pour ce modèle si vous trouvez que les accessoires HONDA sont chers. Côté entretien, il faut savoir que les pièces de rechange pour la VFR sont extrêmement coûteuses (ex : 1 bougie coûte environ 30 euros) et un problème récurant au niveau de l'aternateur et du régulateur peut survenir sur certains de ses modèles ( une fois la garantie passée, il faudra insister pour que les pièces soient prises en charge par Honda France).

année 2008

année 2009

Affichage plein écranPrécédentPlaySuivant
Affichage plein écranPrécédentPlaySuivant

PAGE D'ACCUEIL | MON LIVRE D'OR | MOTO ASTUCES | ENTRETIEN | FORUM | EVOLUTION DE LA VFR DE 1986 à 2006 | FICHES TECHNIQUES VFR | GALERIE VFR 400 | GALERIE VFR 750 | GALERIE VFR 800 | PETITES ANNONCES GRATUITES | BALADES MOTO | Plan du site


Revenir au contenu | Revenir au menu