Passion.vfr


Aller au contenu

Transmission a double embrayage

Cette nouvelle transmission Honda à double embrayage, la première transmission entièrement automatique pour sportives, offrirait toutes les sensations d’un pilotage sportif avec une facilité d’utilisation supérieure. Honda entend généraliser cette nouvelle transmission sur les grosses cylindrées, particulièrement les modèles à vocation sportive destinés aux marchés majeurs. La nouvelle VFR en sera équipé dès son apparition en 2010, il est fort à parier que les "grosses routières" type Goldwing et Pan European en serton pourvus à terme. Initié sur la DN-01, Honda ne pouvait pas laisser une technologie aussi poussée au grenier !

Équipée de cette transmission de nouvelle génération, la
nouvelle VFR sera commercialisée en Europe et aux États-Unis à partir de 2010.
Cette transmission à double embrayage, la première de ce type au monde (Honda a déposé 100 brevets), se distingue par une compacité qui lui permet d’être associée à plusieurs motorisations déjà existantes sans grosses modifications. En outre, elle permet de profiter d’une maîtrise précise des accélérations grâce à un système de contrôle électronique qui garantit des passages de rapports en douceur.
Afin de répondre au mieux aux situations les plus diverses, cette transmission propose 3 modes de fonctionnement, 2 modes entièrement automatiques (mode “D” pour une utilisation normale et mode “S” pour un pilotage plus sportif) auxquels s’ajoute un mode “manuel” à 6 rapports qui délivre les mêmes sensations au sélecteur qu’une boîte conventionnelle.

Caractéristiques principales :
La nouvelle transmission se caractérise par une architecture à double embrayage dans laquelle deux embrayages indépendants sont utilisés pour les rapports pairs (2ème, 4ème et 6ème) et impairs (1ère, 3ème et 5ème). Ces deux embrayages fonctionnent alternativement pour le passage des rapports. À titre d’exemple, lorsque l’on passe de la première à la seconde, la centrale électronique détecte le mouvement du sélecteur, engage le second rapport puis libère l’embrayage du premier rapport tout en enclenchant l’embrayage du second, permettant d’obtenir des changements de rapports continus.
À l’inverse d’autres transmissions à double embrayage qui restent souvent encombrantes, le nouveau système fait appel à des technologies originales telles qu’un double arbre primaire, un embrayage “en ligne” novateur et une concentration des circuits hydrauliques dans l’épaisseur des carters moteurs afin de gagner encore en compacité. La compacité et la légèreté de l’ensemble sont encore améliorées par l’utilisation d’un mécanisme de sélection simplifié, basé sur celui d’une motorisation classique.
L’optimisation de la sélection permet ainsi d’obtenir des valeurs de consommation inférieures ou égales à celles que l’on observe avec une transmission conventionnelle, permettant à la transmission à double embrayage d’associer sportivité et respect de l’environnement.

Retour page d'accueil



PAGE D'ACCUEIL | MON LIVRE D'OR | MOTO ASTUCES | ENTRETIEN | FORUM | EVOLUTION DE LA VFR DE 1986 à 2006 | FICHES TECHNIQUES VFR | GALERIE VFR 400 | GALERIE VFR 750 | GALERIE VFR 800 | PETITES ANNONCES GRATUITES | BALADES MOTO | Plan du site


Revenir au contenu | Revenir au menu