Passion.vfr


Aller au contenu

Purge et vidange du circuit de frein

ENTRETIEN

Revue technique vfr750

Cette opération que beaucoup de motards appréhendent est beaucoup plus simple que vous ne le pensez, et peut se faire facilement à condition de disposer d'un minimum de matériel, et de comprendre comment cela fonctionne.

En premier lieu, je tiens à préciser que cette marche à suivre est indicative, qu'il en existe certainement d'autres, et l'auteur décline toute responsabilité en cas de mauvaise manœuvre qui pourrait aboutir à un dysfonctionnement du dispositif de frein ou d'embrayage.

Ces circuits hydrauliques concernent les freins à disque et certaines commandes d'embrayage.

Quand faire sa purge ? La purge est nécessaire dans 2 cas : Quand il y a de l'air dans le circuit hydraulique, et quand on a vidangé son circuit.

Quand faire sa vidange ? Quand le liquide est trop vieux et « bulle » souvent : Vous avez la sensation que la poignée ou la pédale de frein s'enfonce jusqu'au bout. Pour l'embrayage hydraulique, cela arrive quand les vitesses passent de moins en moins bien, voir bloquent. Les faux point mort à répétition sont aussi un signe. De manière plus générale, le liquide noircit au fur et à mesure de son utilisation.

Le liquide de frein est une huile très corrosive, dont les principales qualités sont d'etre incompressible et de ne pas entrer en ébullition avant une certaine température. Cette qualité doit être gardée pendant un certain temps. Leur classification se fait suivant leur température d'ébullition sèche :
DOT 3 : (°C) Teb >205, périodicité d'environ 2 ans.
DOT 4 : (°C) Teb >230, périodicité d'environ 1 an.
DOT 5 et 5.1 : (°C) Teb >260, périodicité d'environ 6 mois.

A ce classement, il faut ajouter plusieurs particularités:
Le DOT5 est un liquide de frein à base de silicone, il n'est pas miscible avec les autres. On lui préférera le DOT5.1 qui, lui, est miscible.
Tous les liquides de freins sont très hydrofuges : Ils attirent l'eau, et leur mélange avec cette dernière annule leur propriétés de corrosivité et d'ébullition.
Certain liquide dit « haute performance » ont leur point d'ébullition bien plus haut que ceux donnés ici (on trouve par exemple des DOT4 dont le point d'ébullition est supérieur à 300°C). Mais ils coûtent plus cher. Pour un liquide haute performance, compter 20 a 30 euro le litre.

Vous aurez besoin:
1 : Un flexible pour vis de purge ou petit tuyau plastique.
2 : Une bouteille de liquide NEUF,
3 : Un récipient de liquide usagé,
4 : Une bouteille d'eau,
5 : Une clé pour la vis de purge. Utiliser toujours une 6-pans, voir une OGV, mais pas de clé mixte qui, en cas de grippage, va arrondir la vis. Vous n'aurez d'autre choix que de la forcer. Le modèle ici est une clé 6-pans . Leur taille est standard, c'est soit 11 soit 8.
6 : Des chiffons à disposer autour du bocal, surtout pour celui du guidon, pour éviter au liquide de tomber sur des parties peintes. Si vous êtes maniaque, imbibez les de talc, et gardez une bouteille d'eau a proximité.

[Purge] ou [vidange] :



1 : Enlever le capuchon protecteur de la vis de purge, le poser dans un endroit sur.



2 : Décoincer la vis de purge. Procéder par petit coup sec en cas de blocage. Une fois décoincée, resserrez-la légèrement en laissant la clé dessus pour pouvoir agir avec une main sans être gêné.



3 : Fixer le flexible sur le téton de la vis, l'autre extrémité doit aller dans le récipient de liquide usagé.






4 : Ouvrir le bocal, enlever le joint du bouchon. Le poser a proximité, et faire attention à ne pas en faire tomber sur une partie peinte. Si cela arrive, vous servir d'une bouteille d'eau pour en verser abondamment et rapidement. Ne pas verser d'eau dans le bocal, sinon, une vidange sera nécessaire.



5 : Maintenir une pression sur la pédale ou la poignée de frein tandis que vous desserrer la vis de purge (maxi ¼ de tour), le liquide va commencer à s'écouler. Refermer la vis avant de relâcher la pression, sinon le liquide (et probablement l'air) reviendra dans l'étrier.

6 : veillez à ce que le niveau du bocal ne tombe jamais sous le mini. Si il s'en approche, remettez du liquide neuf jusqu'en haut, ou à la moitie en cas de purge.


[Purge]
7 : Recommencez l'opération 5-6 jusqu'à ce que vous n'observiez plus de bulle dans le flexible, ou jusqu'à ce que vous retrouviez une consistance sur la pédale ou la poignée.

[Vidange]
7bis : Recommencez l'opération 5-6 jusqu'à ce que le liquide s'écoulant dans le flexible soit de couleur brun clair, et non brun fonce ou noirâtre.

8 : Refermer le bocal. Si le niveau est trop haut, retirer du liquide avec une petite seringue, dont le contenu ira dans le bac de liquide usage. Bien remettre le joint en place avec de fermer le bocal (vissé ou fixe à l'aide de plusieurs vis) sans oublier le joint.

9 : Retirer le flexible et serrer la vis de purge mais pas exagérément.

10 : Arroser d'eau l'étrier pour enlever toute trace de liquide de frein puis retirer l'eau de la vis, à l'aide de papier essuie-tout ou d'une soufflette. Puis remettre le capuchon.

Remarque 1 : Pour les embrayages hydrauliques, l'opération 5 est légèrement différente : Il faut pomper quelques fois sur la poignée puis la serrer à fond avant d'ouvrir et fermer rapidement la vis de purge. En effet, le circuit ne transmet pas une pression mais un mouvement, il y a donc peu de pression résiduelle en position appuyée.




Retour page d'accueil


PAGE D'ACCUEIL | MON LIVRE D'OR | MOTO ASTUCES | ENTRETIEN | FORUM | EVOLUTION DE LA VFR DE 1986 à 2006 | FICHES TECHNIQUES VFR | GALERIE VFR 400 | GALERIE VFR 750 | GALERIE VFR 800 | PETITES ANNONCES GRATUITES | BALADES MOTO | Plan du site


Revenir au contenu | Revenir au menu